Les Mondes de Clèm: Coupez ! - Joie

vendredi 14 décembre 2012

Coupez ! - Joie


Edwin et Ellana : première
Une ovation phénoménal répondit a sa provocation. La marchombre la reçut comme un dû, sans qu'aucun émotion apparaisse sur son visage puis, d'un pas tranquille, elle rejoignit ses compagnons. Edwin s'avancer vers elle. Ses amis l'avaient vu trembler tout au long du formidable exploit accomplit par Ellana. Ils savaient qu'il était bouleversé, comme ils savaient que le maître d'armes, incapable d'exprimer ses sentiments en public, allait se contenter d'un mot ou d'un simple effleurement... Ellana en décida autrement.
- Non mais t'es vraiment trop con toi! Ça fait des mois que j'attends un geste, un mot, j'ai faillit mourir et tu t'en fous!? Pff, c'est finit entre nous! Je serai célibataire, les hommes sont tous des idiots!
- Coupez ! Stéphanie, on ne te paye pas pour inventer le scénario ! Tu es une actrice !
- Oui ça va, je peux m'amuser...

Edwin et Ellana : deuxième
Une ovation phénoménal répondit a sa provocation. La marchombre la reçut comme un dû, sans qu'aucun émotion apparaisse sur son visage puis, d'un pas tranquille, elle rejoignit ses compagnons. Edwin s'avancer vers elle. Ses amis l'avaient vu trembler tout au long du formidable exploit accomplit par Ellana. Ils savaient qu'il était bouleversé, comme ils savaient que le maître d'armes, incapable d'exprimer ses sentiments en public, allait se contenter d'un mot ou d'un simple effleurement... Ellana en décida autrement.
- Mon Edwinou chéri, si tu savais comme je t'aime! Toute ma vie je t'ai attendu mon nounours, et maintenant tu es la mon sucre d'orge adoré, je...
- Stop ! Horrible ! Il faut que tu te mette dans le personnage Steph, Ellana n'est pas aussi ridicule !
- Oui bah, je fais comme je peux hein !

Edwin et Ellana : troisième
Une ovation phénoménal répondit a sa provocation. La marchombre la reçut comme un dû, sans qu'aucun émotion apparaisse sur son visage puis, d'un pas tranquille, elle rejoignit ses compagnons. Edwin s'avancer vers elle. Ses amis l'avaient vu trembler tout au long du formidable exploit accomplit par Ellana. Ils savaient qu'il était bouleversé, comme ils savaient que le maître d'armes, incapable d'exprimer ses sentiments en public, allait se contenter d'un mot ou d'un simple effleurement... Ellana en décida autrement.
- Tu vas voir comment je vais te casser la gueule toi, t'es un gros lâche!
Ellana lui balança son point dans la figure.
- Tu sais même pas te battre et on se dit guerrier !? T'es qu'un sal** insensible !
- Noooon ! Mon dieu, ces acteurs, c'est du n'importe quoi ! Le SCÉ-NA-RIO bon sang !! En plus Edwin est amoché maintenant !
- Eh calmez vous ! C'est pas une petite égratignure qui va le tuer... Vous m'avez dit d'être Ellana !
- Oui bon, on reprend.

Edwin et Ellana : Quatrième
Une ovation phénoménal répondit a sa provocation. La marchombre la reçut comme un dû, sans qu'aucun émotion apparaisse sur son visage puis, d'un pas tranquille, elle rejoignit ses compagnons. Edwin s'avancer vers elle. Ses amis l'avaient vu trembler tout au long du formidable exploit accomplit par Ellana. Ils savaient qu'il était bouleversé, comme ils savaient que le maître d'armes, incapable d'exprimer ses sentiments en public, allait se contenter d'un mot ou d'un simple effleurement... Ellana en décida autrement.
Ellana ignora Edwin, se dirigea tout droit vers Bjorn et l'embrassa passionnément.
- Si tu savais comme tu es plus attirant que ce rigide d'Edwin!
- Bouhouhou Stephaaaniiiie... C'est la meilleur celle la... Je désespère complètement...
- Ça vous va pas ? C'est pourtant marrant!
- Non. On recommence.

Edwin et Ellana : cinquième
Une ovation phénoménal répondit a sa provocation. La marchombre la reçut comme un dû, sans qu'aucun émotion apparaisse sur son visage puis, d'un pas tranquille, elle rejoignit ses compagnons. Edwin s'avancer vers elle. Ses amis l'avaient vu trembler tout au long du formidable exploit accomplit par Ellana. Ils savaient qu'il était bouleversé, comme ils savaient que le maître d'armes, incapable d'exprimer ses sentiments en public, allait se contenter d'un mot ou d'un simple effleurement... Ellana en décida autrement.
Elle se mît a genou devant lui et commença a chanter.
- Un baiser pour un amour sincère et un prince charmant pour lui plaire...
- Tu nous fait quoi la ? Depuis quand Ellana sait chanter ?
- Bah je sais pas, une petite idée...
- Oui, ben on arrête les idées et on bosse un peu

Edwin et Ellana : derniere !
Une ovation phénoménal répondit a sa provocation. La marchombre la reçut comme un dû, sans qu'aucun émotion apparaisse sur son visage puis, d'un pas tranquille, elle rejoignit ses compagnons. Edwin s'avancer vers elle. Ses amis l'avaient vu trembler tout au long du formidable exploit accomplit par Ellana. Ils savaient qu'il était bouleversé, comme ils savaient que le maître d'armes, incapable d'exprimer ses sentiments en public, allait se contenter d'un mot ou d'un simple effleurement... Ellana en décida autrement.
Elle l'attrapa par la nuque et plaqua sa bouche contre la sienne

4 commentaires:

  1. Le "Non mais t'es vraiment trop con toi!" dans la première prise m'a trop fait rire, je ne m'y attendais pas du tout ^^
    Et très belle dernière prise =)

    Décidément, j'aime beaucoup les scènes coupés !
    Bravo Joie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi beaucoup les scènes coupées :D

      Supprimer
  2. Merci ^^
    La dernière c'est la vraie, la meilleure évidement ;)

    Joie

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, j'adore avoir votre avis !