Les Mondes de Clèm: La Passe-Miroir : Livres 1 et 2 - Christelle Dabos

jeudi 25 février 2016

La Passe-Miroir : Livres 1 et 2 - Christelle Dabos

 

Quatrième de couverture du premier tome : Les Fiancés de l'Hiver
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

J'ai beau apprécier un très grand nombre de livres car je ne suis pas une liseuse difficile, certains univers nous marquent plus que d'autres. L'univers de La Passe-Miroir est l'un des plus extraordinaires que j'ai eu la chance de découvrir et en sortir n'est pas une chose aisée. J'avais découvert le premier tome en mars 2014 et ça avait été une énorme surprise pour moi. Même si je n'avais pas écrit d'article sur le blog, j'en gardais toujours un excellent souvenir et j'avais plus que hâte de m'immerger à nouveau dans cet univers grâce au deuxième tome. Malheureusement, le temps est passé et est arrivée la crainte de ne plus me rappeler suffisamment de l'histoire au moment de commencer Les Disparus du Clairdelune. J'en ai donc profité pour relire le premier tome et enchaîner avec la suite...

En 2014, j'avais dit que l'histoire, les personnages et l'univers étaient hors du commun. C'est quelque chose que je peux réaffirmer sans aucun problème. Christelle Dabos nous emporte dans son monde. Un monde qui apparaît comme de plus en plus surprenant, avec son lot d'émotions et de retournements de situation. Il est impossible de s'ennuyer une seule seconde car c'est un univers si riche qu'il se passe toujours quelque chose. Entre deux chapitres, pendant une pause, on croirait presque qu'Ophélie va continuer sa vie sans nous. C'est selon moi ce à quoi nous pouvons reconnaître un monde extraordinaire. Il existe une multitude de personnages et je suis certaine que chacun aurait une histoire passionnante à nous raconter. Il nous est possible de visualiser chaque endroit par lequel nous sommes passés. On croirait même pouvoir passer les miroirs une fois le livre terminé...



« – Je ne saisis pas bien lequel de mes avertissements vous a échappé.
– Vos avertissements, ce n’étaient que des mots pour moi. J’ai besoin de voir votre monde de mes yeux.
Ophélie s’était levée de sa chaise pour essayer de lui parler en face, mais c’était impossible avec ce cou coincé devant un homme aussi grand. Elle avait à présent une vue imprenable sur la montre à gousset de Thorn, dont la chaîne pendait à l’uniforme.
– Avec la complicité de qui êtes-vous sortie ?
– De votre porte arrière. Je l’ai apprivoisée. »
Extrait du premier tome : Les Fiancés de l'Hiver

Que ce soit dans le premier ou le deuxième tome, les protagonistes sont minutieusement travaillés et deviennent des compagnons, bien plus que de simples personnages de papier. Ils évoluent à travers les pages et nous laissent entrevoir leurs envies, leurs secrets, leurs peurs... Sans que rien de tout cela ne soit prévisible ! La maladroite Ophélie est attachante dès les toutes premières pages. C'est un personnage comme on en voit peu, plutôt éloigné des héroïnes habituelles. Avec sa facilité déconcertante pour tout casser ou renverser sur son passage, son écharpe à trois couleurs toujours autour du cou et ses talents de liseuse peu ordinaires, on ne peut que se lier d'affection et se reconnaître parfois en elle. Et malgré les hauts et les bas dans leur relation avec Ophélie, on se lie aussi bien vite à sa tante Roseline, au froid et impassible Thorn, à la blonde Berenilde, au charmeur Archibald, au fidèle Renard, à la mystérieuse Gaëlle... Ils sont tous reconnaissables entre mille et, chose rare, les descriptions sont si précises qu'il m'est possible de les imaginer dans les moindres détails sans aucun problème.

Le premier tome, Les Fiancés de l'Hiver, est paru en juin 2013 en tant que vainqueur du concours du premier roman organisé par Gallimard Jeunesse. Il était ouvert à tous les auteurs en devenir n'ayant encore rien publié. Quelle joie d'avoir pu découvrir cette magnifique saga ! Il aurait été extrêmement dommage de passer à côté. C'est en effet une série qui mérite l'engouement du public et que je ne peux que vous conseiller si vous ne la connaissez pas encore. Avec un premier tome envoûtant et un deuxième tome plus sombre et mystérieux, Christelle Dabos nous happe, impossible d'y échapper.

Alors n'hésitez plus. Allez arpenter les rues de la Citacielle, perdez-vous dans le domaine du Clairdelune, découvrez les secrets et intrigues de la Cour et de l'esprit de famille Farouk. Il vous sera impossible de regretter le voyage...

9 commentaires:

  1. Superbe chronique qui reflète parfaitement l'univers du livre, bravo ! Je suis ravie que ce premier tome t'ai plu et j'espère que le second fera de même parce que pour moi, malheureusement, ce ne fut pas le cas... Je n'ai pas réussi à finir le deuxième tome à cause de la lenteur des événements. Tout est trop lent et du coup je n'arrive pas à m'accrocher à l'histoire. C'est dommage mais c'est peut être juste moi qui ai du mal, j'espère donc que ce ne sera pas le cas pour toi ! En tout cas dans le deuxième tome la qualité d'écriture est toujours présente et l'univers féérique reste aussi beau ! J'espère qu'il te plaira si tu le lis :) Merci pour cette chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu les deux premiers, et j'ai adoré la suite ! C'est dommage que tu n'aies pas réussi à accrocher...

      Supprimer
  2. J'ai adoré aussi !
    Par contre, à la fin de l'article, il faut arpenter les rues de la Citacielle et non de la Citadelle !
    (petite maniaquerie de fan, pardon !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, je corrige ça tout de suite !

      Supprimer
  3. Je suis contente que cet univers, ces personnages t'aient plu♥ J'ai énormément aimé ces 2 premiers tomes, et j'attends la suite avec impatience :)
    Ta chronique est géniale !^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Elle est en train d'écrire le troisième tome, nous n'avons plus qu'à attendre... ;)

      Supprimer
  4. Ta chronique est très intéressante ! J'ai beaucoup aimé le deuxième tome, et je l'ai même préféré et j'aime beaucoup Archibald :) Moi aussi j'ai fais ma chronique : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/04/la-passe-miroir-t2-les-disparus-du_87.html

    Bisous, Mélanie

    RépondreSupprimer
  5. J'ai bien aimé le tome1, quoiqu'un peu long au début, j’espère avoir la suite bientôt en ma possession.

    RépondreSupprimer
  6. Pas du tout accroché à ce roman, je m'y suis surtout ennuyé, dommage!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, j'adore avoir votre avis !